Combien épargner chaque mois ? Voici des astuces et des conseils utiles

  1. Accueil
  2. |
  3. Finance
  4. |
  5. Combien épargner chaque mois ? Voici des astuces et des...

Table des matières

Epargner une partie de ses revenus n’est pas seulement une bonne pratique financière, c’est aussi un moyen de se prémunir contre les imprévus et d’assurer sa sécurité financière future. Mais la question qui taraude beaucoup de Français est : combien devrais-je mettre de côté chaque mois pour assurer ma tranquillité d’esprit  ? Cet article explore divers aspects de l’épargne mensuelle et fournit quelques recommandations pratiques.

Comprendre votre budget mensuel

Avant même de commencer à épargner, il est crucial de bien comprendre votre budget mensuel. Cela implique de prendre en compte tous vos revenus et dépenses habituelles.

Analyser ses revenus

Les revenus peuvent provenir de différentes sources : le salaire, les allocations, les investissements, etc. L’important est de dresser un inventaire complet de toutes ces sources pour avoir une vue claire sur ce que vous gagnez chaque mois.

  • Salaire net après impôts
  • Allocations familiales
  • Revenus locatifs
  • Dividendes d’investissements

Suivre ses dépenses

Ensuite, il faut surveiller de près vos dépenses. Les diviser en catégories permet d’identifier plus facilement les postes où il est possible de réaliser des économies. Par exemple :

  • Logement (loyer, prêt immobilier)
  • Alimentation
  • Transport (essence, billets de train)
  • Divertissement et loisirs

Déterminer son taux d’épargne idéal

Le montant à épargner dépend considérablement de plusieurs facteurs comme vos objectifs financiers, vos charges fixes et variables, et surtout, de votre capacité d’épargne.

La règle du 50/30/20

Une méthode couramment recommandée est celle du 50/30/20, qui consiste à répartir ses revenus de la manière suivante  :

  • 50% pour les besoins essentiels (logement, alimentation)
  • 30% pour les dépenses discrétionnaires (loisirs, sorties)
  • 20% pour l’épargne

Cette répartition pourrait être ajustée selon votre situation personnelle, mais elle donne un bon point de départ.

Réajuster en fonction de la situation individuelle

Il convient aussi de noter que chacun a des impératifs différents selon ses périodes de vie. Un jeune actif peut vouloir prioriser le remboursement de dettes étudiantes tandis qu’une famille pourra mieux se concentrer sur la constitution d’un matelas de sécurité.

Les différents types d’épargne

L’épargne ne prend pas une forme unique. Il existe plusieurs types de placements où vous pouvez mettre vos économies selon vos objectifs à court, moyen ou long terme.

Épargne de précaution

L’épargne de précaution doit couvrir environ 3 à 6 mois de dépenses courantes afin de faire face aux imprévus (réparations urgentes, perte de revenu). Elle est souvent placée sur des comptes liquides tels que le Livret A.

Épargne projet

Ce type d’épargne concerne généralement les projets spécifiques comme les vacances, les études universitaires de vos enfants ou encore l’achat d’un nouveau véhicule. Cette épargne est moins urgente mais tout autant nécessaire pour concrétiser certains plans de vie.

Épargne retraite

L’épargne retraite vise à garantir un niveau de vie confortable une fois l’âge de la retraite arrivé. En France, plusieurs dispositifs existent comme le Plan Épargne Retraite (PER).

Optimiser son épargne

Pour rendre chaque euro mis de côté utile et efficace, déterminer la meilleure stratégie d’épargne doit rester une priorité quotidienne.

Automatiser les virements

Configurer des transferts automatiques depuis votre compte courant vers vos comptes d’épargne vous aide à éviter la tentation de dépenser cet argent autrement. Cela permet également de régulariser vos habitudes d’épargne.

Utiliser les applications de gestion budgétaire

Il existe diverses applications permettant de suivre vos finances personnelles. Ces outils offrent des moyens efficaces de visualiser vos flux financiers et de détecter rapidement des zones où des économies supplémentaires peuvent être faites.

Investir intelligemment

Plutôt que de laisser dormir vos économies sur un compte courant, investir dans des produits financiers adaptés peut permettre de générer des rendements intéressants. Que ce soit via des actions, des obligations ou même l’immobilier, investir reste un des meilleurs moyens de faire fructifier son capital.

Exemples pratiques pour épargner selon votre situation

Concrètement, l’approche de l’épargne varie grandement entre individus car la situation financière de chacun diffère.

Jeune couple sans enfant

Un jeune couple sans enfant avec deux salaires peut envisager d’épargner un pourcentage élevé de leurs revenus, puisque les charges sont souvent moins importantes. Ils peuvent viser jusqu’à 30% d’épargne mensuelle en prévision d’achats futurs conséquents comme l’acquisition d’un logement.

Famille avec enfants

Pour une famille avec enfants, les dépenses courantes deviennent plus élevées. Dans ce cas, adapter ses habitudes de consommation permettrait tout de même de mettre de côté entre 10 et 15% des revenus pour se constituer une réserve financière tout en assurant le bien-être familial.

Retraités

Pour les retraités, l’accent doit être mis sur la préservation du capital accumulé. Bien que les rentrées financières soient souvent moindres durant cette période de la vie, maintenir une épargne mensuelle modeste assure une tranquillité d’esprit.

Conseils divers pour renforcer son effort d’épargne

Afin de maximiser son effort d’épargne, voici quelques stratégies supplémentaires que l’on peut intégrer dans sa routine financière.

Distinguer entre envie et besoin

Distinguer clairement entre les désirs et les nécessités contribue grandement à éviter les dépenses superflues. Se poser la question « est-ce vraiment indispensable ? » avant chaque achat peut réellement solidifier votre discipline budgétaire.

Réduire les dépenses superficielles

Limiter les petits plaisirs coûteux comme la consommation excessive de cafés à emporter ou des abonnements inutilisés participe aussi sainement à accroître votre pouvoir d’épargne. Revoir votre forfait mobile peut également libérer des fonds supplémentaires.

Négocier ses contrats

Renégocier régulièrement vos principaux contrats comme celui de l’assurance ou du fournisseur internet apporte non seulement une réduction visible des charges mensuelles mais aide également à libérer plus de fonds à allouer en épargne.